WCGU : Analyse des équipes asiatiques

June 15, 2016

Comme vous le savez tous, les championnats du monde d’ultimate frisbee auront lieu très prochainement à Londres cet été. Il est donc temps de faire une revue des forces en présence.

Néanmoins, cet article sera focalisé sur les nations venant du côté où notre pote le soleil se lève, vous l’aurez donc surement compris nous allons discuter des équipes nationales asiatiques et océaniques.

 

Durant un récent voyage en Asie, j’ai pu assister à l’AOUC (Asia-Oceanic Ultimate Championship) dans la magnifique ville de Hong Kong (à voir et faire). Ce tournoi que l’on pourrait comparer à un championnat d’Europe réunissait les plus grosses cylindrées de cette partie du globe et ce dans 3 divisions (Open, Mixte et Féminine).

Si la présence du Japon sur le podium en mixte (3ème) et finissant à la première place en Open n’est pas une surprise tant cette nation est présente au haut niveau international depuis de nombreuses années, il est bon de préciser que l’équipe en Open était amputée de quelques cadres qui seront présents cette année à Londres.

Du côté de nos amies féminines, bien que la 1ère place fût pour l’équipe de Taipei, elles ne sont malheureusement pas à Londres. Néanmoins, l’équipe de Singapour m’a agréablement surpris avec une équipe composée de nombreuses jeunes joueuses. Petite déception pour l’équipe australienne, je m’attendais à un niveau de jeu meilleur, mais il faut raison garder, en effet le réservoir de joueuses étant important, nous pouvons penser qu’elles viendront à Londres avec de meilleurs intentions. Finalement, il ne faut surtout pas oublier les joueuses nippones, qui à l’instar de l’équipe masculines sont toujours présentes lors des gros évènements.

En Open, c’est sans surprise que la finale opposa le Japon et l’Australie, nous pouvons penser que ces deux équipes seront dans le Top 8 et même un Top 3 pour les joueurs japonais. Notons la montée en puissance des joueurs philippins, emmenés par nombres de dragons (joueurs venant de l’ile de Boracay, deux Top 3 consécutif lors des World beach) qui à mon avis tiendrons la dragée haute à beaucoup d’équipe. Pour finir, je tenais à faire un clin d’œil à l’équipe d’Inde, jeune nation dans le monde de l’ultimate, montrant un magnifique exemple de la partie que je considère comme primordiale pour notre sport à savoir le spirit.

Pour ce qui est de la division mixte, nous avons pu voir un niveau de jeu impressionnant avec une finale de haut niveau opposant les Philippines et l’Australie. Finale avec une issue qui pourrait étonner en Europe. En effet, ce sont finalement et ce après une finale intense emmené par un Christian Guerrero de folie que les philippins se sont imposés. J’aimerais vraiment mettre en avant la qualité de cette équipe philippine qui sera à mon avis très haute dans le classement finale.

 

 

 

Afin d’avoir une meilleur idée de l’Ultimate, quoi de mieux qu’une interview d’un joueur du cru ! Je vous présente Kevin Ho aka « K Ho », joueur (mixte avec Junk) et président du club de Hong Kong (HKUPA, http://www.hkupa.com) où j’ai eu le plaisirs de découvrir l’Ultimate il y a quelque années.

 

MM : Bonjour Kevin, alors, pressé d’aller à Londres ?

KH : Bonjour Max ! En effet, vraiment pressé pour les World’s ! L’équipe de Hong Kong s’est beaucoup préparée et nous espérons bien figurer au mois de juin. Les terrains ont l’air fantastique et l’organisation du championnat est jusqu’à maintenant super, avec un niveau de jeu prometteur. Nous avons hâte de nous tester contre les meilleures équipes mondiales.

 

MM : Lors des AOUC, as-tu été impressionné du niveau de jeu ?

KH : Je pense que le tournoi a mis en valeur les progrès de l’Ultimate en Asie. Nous savons tous que le Japon a toujours été une nation forte mais nous commençons à voir émerger les nations nouvelles progressant vite et bien. Elles développent leur propre style de jeu et maximisent leurs points forts, l’AOUC en fut un bonne exemple.

 

MM : J’ai été impressionné par les Philippines en mixte, as-tu le même feeling ?

KH : Nous savions que l’équipe philippine mixte serait une des équipes à battre lors du tournoi ; et je pense que c’est la preuve de leur rapide développement en terme de jeu mais aussi de l’ultimate philippin. Ce même développement qui leur a permis de gagner la compétition contre des nations telles que le Japon et l’Australie, nations avec une plus longue histoire.

 

MM : Quelles ont été les équipes qui-t-on le plus séduisent dans les autre divisions ?

KH : J’ai vraiment hâte de voir comment les singapouriennes vont performer à Londres. Elles ont très bien joué à l’AOUC ; et je pense que c’est le résultat de l’intérêt et du focus de Singapour pour l’Ultimate open (homme et femme). En effet, je pense que c’est la direction pour l’Ultimate en Asie, qui est de façon prédominante joué en mixte.

 

MM : Si tu devrais parier sur une équipe Asie/Pacifique pour Londres, quelle serait-elle et pourquoi ?

KH : Je pense que le Japon sera présent dans les trois catégories phare, ils sont le traditionnel porte-étendard en Asie. Outre le Japon, j’attends de voir les Philippines continuer d’impressionner le monde de l’Ultimate et démontrer comment le frisbee asiatique a progressé durant ces quatre dernières années.

 

MM : Merci Kevin !!!

 

 

J’espère que vous avez apprécié ce petit résumé. Un grand merci à Kevin Ho ainsi que Quentin DLT pour sa confiance, ainsi qu’à All about U pour les photos (https://www.facebook.com/puimages). N’hésitez pas à commenter et poser vos questions. Si vous prévoyez d’aller faire un tour en Asie pour faire du frisbee, n’hésitez pas à me contacter (direct ou via FOCUS), vous pouvez également jeter un coup de click sur le site d’un ami, Jared Cahners (http://www.asianultimate.com/). Vous trouverez toutes les infos sur l’Ultimate en Asie !!

Merci à vous.

 

Crédit photo : All about U (https://www.facebook.com/puimages)

 

 

Please reload

Featured Posts

A r(o)ugir de plaisir !

September 18, 2019

1/5
Please reload

Recent Posts

September 18, 2019

Please reload

Archive