Un air de déjà vu en N1.

January 21, 2016

 

Suite au forfait des Jack’Suns de Fontenay-le-Comte qui étaient parvenus à se qualifier

pour la N1, le club d’Everest Pontarlier a pu se maintenir parmi l’élite.

 

Force est de constater que les saisons se suivent et se ressemblent en première division…

La poule haute est composée des mêmes six équipes que l’an dernier les Tchacs de Pornichet qui tenteront de défendre leur titre, Iznogood de Noisy-le-Sec qui essayera de récupérer sa couronne perdue l’année passée tandis que le Sun de Créteil aura à cœur de décrocher enfin le titre après deux saisons sur le podium. Les Tsunami de Nemours et les Sesquidistus de Strasbourg viendront eux se mêler à la lutte pour le titre après leur belle deuxième place dans leur poule à la phase aller, mais il ne faut pas oublier les Magic Disc d’Angers, quatrième l’an passé qui rêvent de podium sinon plus…

 

Même s’ils se sont bien défendus, les promus de Raging Bananas de Nantes et les Freezgo Cuatro de Blois, respectivement quatrième et cinquième de leur poule, devront se contenter de la poule basse et se battront becs et ongles pour conserver leur place dans l’élite aux côtés du club de Pontarlier qui, repêché in extremis, essayera d’éviter une deuxième relégation de la N1 de suite. BTRex de Toulouse tentera de rester la seule représentante du Sud de la France en N1 en conservant son titre de premier de poule basse, titre que tenteront de leur dérober leur dauphin de l’an dernier, les Friz’Toi de Luzarches, tandis que les Rennais des Fresh Fever seront de nouveau là pour éviter la descente…

Réponses les 23 et 24 janvier 2016.

 

Please reload

Featured Posts

A r(o)ugir de plaisir !

September 18, 2019

1/5
Please reload

Recent Posts

September 18, 2019

April 17, 2019

Please reload

Archive