Pornichet : nouvelle vague vers le Royal !

March 3, 2019

Cette année, de nouveau, trois français sont partis faire les essais de Montréal pour tenter de rejoindre l'équipe pro. En tout, 6 français et une française on déjà joués dans cette ligue. Avec ces trois, plus l'annonce "surprise" de Quentin Rodger, le total pourrait être le plus élevé de l'histoire et dépasser les 4 joueurs. (En ce moment Asia Peureux, Stève Bonneau, Quentin Bonnaud et Quentin Rodger sont déjà pro). On revient sur les essais avec Mathieu Bosser, cadre de Tchac et de l'équipe de France Open lors de ces dernières annnées.

 

Quand se sont déroulés les try-out de Montréal, quels joueurs étaient concernés ?


Je suis allé faire les essais du Royal avec Laurent Faye et Sacha Poitte-Sokolsky. 
On a eu un premier test le mercredi 09 janvier, quelques jours après notre arrivée, mais il s'agissait plus d'un moyen de retrouver un rythme sportif après notre très long vol (15h). Les véritables essais ont eu lieu le vendredi soir, on y trouvait certains joueurs confirmés du Royal (venus pour jouer et observer) et un bon nombre de joueurs postulant pour la saison 2019. 

 

 

 

Comment se déroule un try-out professionnel ? 

A Montréal, il faut payer pour accéder à un terrain (on oublie la chance qu'on a en France), le royal avait réservé un terrain aux dimensions AUDL pour 3h. Après échauffement et quelques drills, nous avons rapidement démarré des matchs au format AUDL. Le postulat des coachs était : "on veut vous voir jouer". 
C'était très étrange de jouer sur un terrain aussi grand, on perd ses repères, mais ça m'a beaucoup plu. Avec autant de place et aucun vent, avantage Offense indiscutable ! 

Avez-vous bien été reçu par les trois français ? Doivent-ils passer par les try-outs également ?

Oui bien sûr très bien reçus, Stève et son amie nous ont logé tous les trois et nous ont fait visiter la ville, Quentin et Stève se sont rendus très disponible pour nous, c'était top. On s'est bien amusé. 

Quentin et Stève n'ont pas eu a repasser les essais, comme un bon nombre de cadres de l'équipe. Nasser a choisi de ne pas re-signer pour cette saison. 

Combien de participants aux essais du Royal, pour combien de places ? Ça c'est bien passé pour vous ?

Je n'ai pas le nombre exact de postulants (une trentaine) mais il y a peu de places à prendre, la coach l'a répétée à plusieurs reprises. 

Mercredi, on a tous les trois galéré, certainement dû au vol, aucun jus, c'était affreux. Les jours suivants, on s'est bien reposé, et on a pu montrer un meilleur visage vendredi. Dans l'ensemble, on est tous les trois satisfaits de notre performance. 

Si vous êtes pris, quel sera le calendrier pour vous ? Et si vous ne l’êtes pas ?

Si nous sommes pris, nous allons nous lancer dans les démarches administratives (assez lourde). 
Il y aura des délais incompressibles pour les visas, l'idée serait d'être présent pour un stage d'équipe fin mars. 

Si nous ne sommes pas pris, nous nous investirons à fond en équipe de France et pour notre club de Pornichet comme les années précédentes. 

Après votre 7éme place au championnat du monde avec Tchac et le Bronze à Royan avec l'équipe de France, comment avez-vous été accueilli ? Du Respect, de la méfiance ?

Je pense honnêtement que les gars du Royal ne nous connaissent pas, nous avions envoyé des vidéos aux coachs pour qu'ils puissent se faire une idée de notre jeu. Je pense que seuls les plus curieux ont été chercher qui nous sommes. 

Ceci étant dit, nous avons été très bien accueillis, on a eu l'occasion de rencontrer quelques joueurs de l'équipe dès le lendemain de notre arrivée pour une petite session de prépa physique à Spécifik performance, salle de sport où l'équipe se prépare ensemble chaque mardi. 
Moment très sympa. 

Une ambition sportive pour cette année ?

AU MOINS participer au playoffs AUDL. Ensuite, on verra, c'est dur de se projeter sans avoir vu le niveau de jeu des équipes de notre conférence. 

Et Tchac ? Allez-vous rejouer pour eux ?

Je pense qu'on est chacun dans une situation différente avec Laurent et Sacha ; j'ai prévu d'emménager à Montréal avec mon amie pour une durée indéterminée, donc je ne sais pas quand on rentrera. Mais ce qui est sûr, c'est que j'aimerais rejouer Tchac un jour, et apporter mon expérience engrangée outre-atlantique, un peu comme Maxime Garros l'a fait avant moi. 

Est-ce que Montréal aura une équipe pro Women cette année ?

Si ce projet existe, je ne suis pas au courant. 

 

Et Krash, du coup ?

Krash est déjà là bas. étant de retour de blessure, il a été pris "sur dossier".

Un message à faire passer ?

Juste une pensée pour mes coéquipiers d'équipe de France et de Pornichet ❤ qui vont me manquer là-bas.

 

 

 

Please reload

Featured Posts

A r(o)ugir de plaisir !

September 18, 2019

1/5
Please reload

Recent Posts

September 18, 2019

April 17, 2019

Please reload

Archive